http://servicedesanimaleries.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|uqam|http://www.uqam.ca/

Service des animaleries


Recherche


servicedesanimaleries@uqam.ca



2.jpg

Situé dans le Cœur des Sciences de l’UQAM, le Service des animaleries a pour mission principale d’assurer le bien-être animal dans toutes les sphères de recherche où l’utilisation d’animaux est requise dans l’établissement.

L’Université du Québec à Montréal s’est vue décerner le certificat des Bonnes pratiques animales-BPA en vertu de son excellent Programme de soin et d’utilisation des animaux par le Conseil canadien de protection des animaux (CCPA). Découlant d’un long et exigeant processus d’évaluation, cette accréditation permet d’assurer aux organismes subventionnaires, dont le gouvernement fédéral, et à l’ensemble de la collectivité que les protocoles de recherche et d’enseignement à l’UQAM soient menés avec les plus hauts standards d’éthique et de soins aux animaux.


Présentation générale des animaleries

Deux animaleries sont intégrées au sein des pavillons de Chimie et Biochimie et des Sciences biologiques du Complexe des sciences Pierre-Dansereau situé au coin des rues Sherbrooke et Saint-Urbain. Elles sont situées au cœur centre-ville de Montréal, près des autres universités et des hôpitaux, les pavillons du Complexe des sciences Pierre-Dansereau sont reliés directement au métro Place-des-Arts.

Les animaleries de l'Université du Québec à Montréal cumulent une forte expérience acquise au fil des décennies et comptent 3 000 animaux dont des souris, des souris transgéniques, des rats, des petits oiseaux, des grenouilles, des lapins et des poissons.

Sphères de recherche

Les animaleries de l’UQAM offrent un service de grande qualité pour les chercheurs tant de l’UQAM que pour les clients externes en mettant à leur disposition des installations de pointe et les services nécessaires à la réalisation de leurs recherches. Les départements de kinanthropologie, de chimie-biochimie et des sciences biologiques, de psychologie et des compagnies en biotechnologie y effectuent des recherches de haut niveau dans différentes sphères scientifiques tant en recherche qu’en enseignement comme la biologie cellulaire et moléculaire, l’embryologie, la physiologie, la biochimie, la génétique, l’immunologie, le métabolisme, la kinanthropologie, l’écologie comportementale et la toxicologie. Cette diversité de domaines d’activité favorise ainsi la recherche fondamentale qui est nécessaire pour comprendre les mécanismes des maladies, mais aussi la recherche et le développement de nouvelles thérapies.

Recherche et enseignement

De par sa nature, l’UQAM est à la source une institution d’enseignement, mais aussi de recherche. La direction et le personnel du Service des animaleries assurent donc l’application des lignes directrices du CCPA, au sein de l’institution, quant aux soins et à l’utilisation d’animaux tant dans les laboratoires d’enseignement que ceux de recherche, mais aussi pour les études se déroulant sur le terrain.

Opérations

Le but d’une animalerie est de répondre aux besoins physiologiques et comportementaux des animaux, d’assurer leur confort, leur sécurité et d’être un endroit propice à la recherche, à l’enseignement et aux tests. Pour parvenir à cette fin, le Service des animaleries est ouvert 365 jours par année et un personnel qualifié veille à fournir quotidiennement des soins de mettre tout en œuvre pour minimiser les variables expérimentales. Dans ce sens, plusieurs paramètres sont contrôlés :

  • Température et humidité; 
  • Photopériode;
  • Ventilation et calibration de la pression;
  • La nourriture exempte de contaminants;
  • L’eau osmosée
  • Le statut sanitaire des animaux via un programme sentinelle
  • L’entretien et contrôle d’efficacité des équipements d’assainissement, de désinfection et de stérilisation;
  • Hébergement adapté à l’espèce animale en respect des normes du CCPA

Finalement, des procédures normalisées de fonctionnement pour toutes les opérations dans les animaleries existent favorisant la qualité et la standardisation des actions posées par le personnel du Service des animaleries.

Infrastructures

Nos infrastructures sont composées de 2 animaleries, soit une dans le pavillon de chimie-biochimie et une autre dans le pavillon des Sciences biologiques. Situées dans des locaux modernes de plus de 1 500 mètres carrés, les animaleries possèdent une trentaine de chambres d’hébergements où chaque espèce animale profite d’un environnement répondant à ses besoins. Les locaux ont été pensés et conçus de manière à les rendre polyvalents et malléables selon les études en cours et futurs.

Les équipements, les infrastructures et les procédures des animaleries permettent aussi d’accueillir des études plus spécifiques dans des zones adaptées et dédiées :

Retour en haut de page